I’m back

marathon

…et ce truc…ce truc c’était quelque chose!!!

…y eso…eso fue algo grandioso!!!

Édit du soir:

Pour les mails que j’ai reçu me demandant que je raconte mon marathon…

…je dis « mon » car je pense que chacun vit le sien. Je suis allée pour accomplir le rêve de  Mr. Bubbles qui adore courir et qui a fait le magnifique temps de 3h48!!

C’est vraiment difficile d’expliquer les sensations avec des mots…si quelqu’un avant m’avait raconté un film pareil à ce que j’ai vécu j’aurais pensé…et tout ça pour courir pendant plus de 4h?…ils sont malades!!…et pourtant..jamais j’aurais imaginé des sensations aussi fortes venant de 4h d’effort physique…

NY pendant la semaine du Marathon est une ville qui vit et accompagne les coureurs…et le jour « j » pendant toute la course, la musique, les applaudissements, les cries: Go! Go! Go! Ils t’appellent par ce que tu as marqué sur ton t-shirt: ton pays, ton prénom…moi c’était « Little Miss Sunshine » (mon t-shirt fétiche)…et je vous jure…pendant 4h14min. j’ai entendu ce « surnom » constamment, sans arrêt, tout le temps: Go Little Miss Sunshine! God work Little Miss Sunshine! You’ve got it Little Miss Sunshine!…Seulement dans les ponts, où il n’y a personne…et là tu entends le bruit des chaussures contre le sol et la respiration des coureurs…presque pas un mot…on écoute le corps pour voir si on va pouvoir y arriver…on a un peu peur de la aventure peut être…on est dépassé par les évènements: le spectacle du lever de soleil sur Manhattan, le bruit des hélicoptères, des milliers et des milliers de gens avec le même but…et pour une fois quelque chose pas méchante du tout…et après les ponts on plonge encore dans la foule qui nous attend dès la sortie…et encore les hurlements encourageants et la musique…et les coureurs autour qui soufrent aussi mais qui ont le même sourire bête aux lèvres.

A l’arrivée, la médaille…les jambes qui s’arrêtent de trotter…les larmes qui nouent la gorge et qui ont du mal a sortir parce que…il faut respirer pour pleurer et…respirer…on a un peu du mal là tout de suite…ah! …mais quel bonheur!!…tu es hachée, tout d’un coup tu te rendes compte à quel point tu as mal, tu boites, tu as une couverture en papier aluminium, la tête décomposée et tu pleures encore comme un bébé parce que tu viens de retrouver Mr. Bubbles et que tu es trop fière de la course qu’il a fait et que tu vois dans ses yeux qu’il est trop fier de la course que tu as fait…et on se le dit…et on se prend fort dans les bras, et…on est heureux…très…pour de vrai!!!…peut être les endorphines…

Edit de tarde:

Para los mails que he recibido pidiéndome que cuente mi maratón…

…y digo « mi » pq creo que cada uno vive el suyo….

…yo fuí para cumplir el sueño de Mr. Bubbles que adora correr y que hizo el magnífico tiempo de 3h48!!!

Es difícil explicar con palabras las sensaciones…si alguien antes me hubiese contado una película parecida a lo que he vivido, habría pensado…y todo eso por haber corrido durante más de 4h?…está enfermos!!!…y sin embargo…nunca habría imaginado sensaciones tan fuertes gracias a 4h de esfuerzo físico…

NY durante la semana del Maratón es una ciudad que vive y acompaña a los corredores…y el día « d » durante toda la carrera…la música, los aplausos, los gritos: Go! Go! Go! Te llaman por lo que tienes marcado en tu camiseta: tu país, tu nombre…yo era « Little Miss Sunshine » (mi camisea fetiche) y durante toda la carrera no paré de oír « Go Little Miss Sunshine! » God work Little Miss Sunshine! You’ve got it Little Miss Sunshine!…salvo en los puentes…ahí no hay público…ahí se oye los golpes de las zapatillas contra el suelo y las respiraciones…y un poco el miedo que llevamos dentro de no saber si podremos…superados por los acontecimientos…el espectáculo del amanecer sobre Manhattan, el ruido de los helicópteros, miles y miles de personas con la misma idea en la cabeza (y por una vez nada de malo)…y después de cada puente otra vez miles de gentes gritando, animando, la música…y los corredores que sufren como tú pero que tienen la misma sonrisa tonta en los labios.

En la meta, la medalla…las piernas que paran de trotar…las lágrimas que te anudan la garganta y que no pueden salir porque para llorar…hace falta respirar y…respirar…es de momento algo difícil…ah!…pero qué felicidad!!!…está deshecha, de repente te das cuenta hasta qué punto te duele todo, cojeas, tienes una manta de papel aluminio, la cara descompuesta y lloras otra vez como un bebé pq acabas de encontrar a Mr. Bubbles y estás tan orgullosa de la carrera que ha hecho! y ves en sus ojos que él está tan orgulloso de la carrera que has hecho!… y nos lo decimos y nos abrazamos fuerte y…somos felices…mucho…de verdad!!!… a lo mejor las endorfinas…

8 Réponses to “I’m back”

  1. Et-fée-mère Says:

    C’était comment exactement ?

  2. opio Says:

    je suis OVER impressionnée…

    RACONTE !

  3. Esti Says:

    ¡qué maravilla!
    Te admiro. Os admiro. Semejante fuerza de voluntad. Semejante proeza.
    Enhorabuena!

  4. opio Says:

    punaise tu m’as filé des p….. de frissons… attend mais 4h c’est extraordinaire comme temps non ? et alors Mr Bubble😮 mais vous vous entrainiez depuis combien de temps ? je trouve ce que vous avez accompli… formidable… bravo bravo bravo vous pouvez être fiers de vous !!!!!!!!

  5. calaly Says:

    Tu le sais déjà que je suis fière de toi ! MAIS là, tu vois tu me fais pleurer😮
    Encore BRAVO, Mille fois BRAVO!!!

  6. bubblescreams Says:

    @Toutes: MERCI. GRACIAS. Ça sera un souvenir à jamais dans ma petite tête!! Sera un maravilloso recuerdo para siempre en mi memoria.

  7. catherine Says:

    C’est un méga fantasme pour moi courir un marathon… Mais je ne suis pas encore assez à l’ouest, alors je me contente de trottiner une petite heure dans mon quartier le dimanche matin. Je sens que je vaisn me coller un dossard pour faire style !

  8. jimena galeano Says:

    los admiro! y que lindo como transmitís la carrera!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :